-A A +A

Glossaire d'une biodiversité urbaine

Glossaire d'une biodiversité urbaine

Le Lac d'Enghien-les-Bains, lieu d'attractivité, de convivialité, de détente et de loisirs recèle en ses fonds comme sur ses berges, une biodiversité urbaine riche et insoupçonnée. Petit tour d'horizon des espèces qui peuplent la commune.

Sur la surface

  • Le colvert: Réputé pour être le canard le moins farouche, il s’acclimate particulièrement bien à la vie urbaine, craignant peu l’homme. C’est uniquement le male qui revêt un tour de cou vert émeraude en période nuptiale.
  • La Poule D’eau: On la reconnaît par son plumage noir ardoise, ses bandes blanches sur le flanc, son bec rouge à l’extrémité jaune et ses pattes non palmées. Très peureuse, elles nagent principalement le long des rives et est réputée pour être une bonne plongeuse.
  • La Foulques: Plus grande et large que la poule d’eau, la foulque est entièrement noire et se différencie par son bec surmonté d’un écusson frontal blanc. Particulièrement possessive, elle défend son territoire bec et pattes!
  • Le Grèbes huppés: Coiffée d’une double houppette noirâtre, cet oiseau migrateur est aussi un très bon nageur s’enfonçant jusque 20 mètres durant 3minutes maximum. Si les jeunes sont capables de nager aussitôt, ils restent néanmoins sur le dos de leur mère plusieurs semaines.
  • Le Héron cendré: De la même famille que les cigognes, les Hérons cendrés ont un coup allongé, et un bec puissant et pointu. Ils possèdent une vue et une ouïe très développée, ce qui les rend très difficile à approcher. A Enghien, ils trouvent le calme sur l’île Mathilde.
  • Le Cormoran: Reconnaissable par son plumage noir aux reflets bleu et vert-bronze ainsi qu’à sa tête noire et blanche fourni d’une petite crête, le cormoran plonge pour capturer sa proie et l’étourdie en la secouant.
  • Et aussi: On trouve également sur le lac, des cygnes, emblème la ville, des oies souvent sur l’île des cygnes, des goélands, et des mouettes.

Sous la surface

Les prédateurs.

  • Le brochet : Solitaire et sédentaire, le brochet est capable grâce à ses nageoires de grandes accélérations. Sa coloration marbrée constitue un camouflage parfait pour chasser.
  • La Perche et la Perche Arc-en-ciel : Moins profilé que le Brochet, ce carnassier des eaux dormantes chasse à l’affut et se contente de petites proies. La perche arc-en-ciel est quant à elle une grande mangeuse d’alevins.
  • Le Silure: Géant discret des fonds boueux, le silure est un redoutable chasseur doté d'un appétit féroce. L’animal peut atteindre jusque 5mètres de long.
  • Le poisson-Chat: Il est reconnaissable par ses « moustaches » autrement appelées barbillons qui lui permettent de détecter ses proies. Ses nageoires dorsales et pectorales portent toutes des épines acérées.
  • L’Anguille: Poisson serpentiforme, l’anguille est discrète et surtout nocturne, sa présence passe souvent inaperçue dans nos lacs et étangs.
  • Le Sandre: Vivant en petit groupe, le sandre, originaire d’Europe centrale chasse tout comme l’anguille à la nuit tombée.

Les poissons blancs :

  • Le Gardon: Reconnaissable par ses nageoires et yeux rouges, le gardon se nourrit principalement de mollusques, d’insectes et de végétaux.
  • Le Rotengle: Si à première allure il ressemble au gardon, il est toutefois plus végétarien que celui-ci. Ce poisson vit en banc et apprécie la proximité des herbiers.
  • La brème et brème bordelière: De couleur grise aux reflets dorés, la brème fouille la vase pour se nourrir. La brème bordelière a quant à elle des écailles plus grosses.
  • Le Goujon: C’est dans les profondeurs qu’on trouvera cette espèce friande de petits invertébrés et de débris organiques.
  • La Tanche: Poisson frileux qui hiberne, vous ne pouvez l’apercevoir si l’eau est au dessous de 10°.
  • Et aussi: De nombreuses espèces de carpes peuplent le lac, Carpe Commune, Carpe Amour, Carpe Miroir, Carpe Cuir, Carpe Tarte aux pommes, et Carrassin. Originaire d’Asie ou elle est le symbole du courage, la Carpe est réputé pour être un des poissons les plus sportifs à pêcher. On trouvera également dans nos profondeurs des écrevisses, des salamandres, des grenouilles. La présence de tortues de Florides a également été remarquée aux abords du lac. Une espèce sans doute rejetée ici par l’homme, et qui peu adaptée cause quelques dégâts en termes de biodiversité.

 

Lac d'Enghien-les-Bains 95880 Enghien les Bains