-A A +A

Chauffage en hiver : attention danger

Chauffage en hiver : attention danger

En pleine période hivernale, les chauffages marchent à plein régime dans les logements.

L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) et le ministère de la Santé rappellent que cette période est propice aux intoxications au monoxyde de carbone, qui peuvent s'avérer mortelles, dues à une installation de chauffage mal entretenue ou une mauvaise aération du logement.

Des gestes simples pour réduire les risques d'intoxications :

  • Tout d'abord, il convient de vérifier au plus tôt (avant l’hiver) et d’entretenir régulièrement les installations de chauffage et de production d'eau chaude ainsi que les conduits de cheminée par un professionnel qualifié.
  • L'aération du logement est tout aussi importante.
  • Pour évacuer le monoxyde de carbone qui pourrait s'accumuler dans le logement, il est préférable d'aérer au moins dix minutes quotidiennement.
  • Il convient également d’entretenir les systèmes de ventilation et de ne surtout pas obstruer les entrées et sorties d'air pour respecter une bonne circulation de l'air.
  • Enfin, l'Inpes recommande de "respecter systématiquement les consignes d'utilisation des appareils à combustion prescrites par le fabricant" comme par exemple "ne jamais faire fonctionner les chauffages d'appoint en continu", "placer impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments", "ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue…".

Le monoxyde de carbone est gaz asphyxiant indétectable car invisible, inodore et non irritant. Il peut entraîner la mort.

Les symptômes sont des maux de tête, des nausées, des vomissements lorsque l'on se trouve en présence d'un appareil à combustion.