-A A +A

Ville amie des enfants

Ville amie des enfants

Engagée dans un projet d'éducation "durable", la ville développe un éventail de services destinés aux parents et propose de multiples activités pédagogiques pour les enfants et les jeunes. Par l’étendue de ces services proposés, la qualité et l’exigence de sa politique éducative, la ville a obtenu le label Ville Amie des Enfants, attribué par l’UNICEF et l’Association des Maires de France, en 2010.  

Une récompense venant saluer ses efforts pour la promotion des droits et des devoirs de l’enfant et le bien-être des jeunes enghiennois comme la Semaine des Droits de l’Enfant, la Ville. Créé par UNICEF France et l’Association des Maires de France en 2002, le label Ville amie des enfants réunit les villes françaises les plus dynamiques dans l’accueil et le quotidien des enfants. Le label concrétise au niveaunational les grands principes de la Convention internationale des droits de l'enfant adoptée le 20 novembre 1989 et ratifiée par 193 États depuis que l'Assemblée générale des Nations unies l'a adoptée à l'unanimité en novembre 1989.

La direction de l’action éducative en quelques chiffres

La communauté éducative regroupe près de 100 agents : soit le 1/3 des effectifs de la ville) répartis en 4 pôles opérationnels. 20 métiers distincts sont ainsi développés au service de l’éducation : animateur, ATSEM, puéricultrice, éducateur sportif, informateur jeunesse…

Avec un taux de réponse aux besoins de garde des parents de 85 %, la Ville propose un large choix d’accueil pour la Petite Enfance.

Assistantes maternelles, crèche collective ou familiale, halte-garderie, tous les systèmes de garde sont ainsi représentés :

  • 1500 € sont consacrés par an par enfant d’âge primaire (dépense directe) ;
  • 600 € sont consacrés par an par enfant d’âge maternelle (dépense directe) ;
  • 600 repas sont servis par jour dans les restaurants scolaires ;
  • Pour les séjours, 3000 nuitées sont organisées par an pour les enfants de 4 à 18 ans, en hiver comme en été, en France et à l’étranger.
  • Le budget global de fonctionnement du secteur de l’action éducative est de près de 1 million € (hors salaires).
Ville amie des enfants