-A A +A

Triathlon d’Enghien-Val d’Oise

 Léo coureur sur roulettes

« La maladie m’empêche de courir, pas de concourir ».  C’est le message que Franck Véron, président de l’association Léo coureur sur roulettes, transmet à son fils.

Atteint de la maladie de Charcot-Marie-Tooth, Léo âgé de 8 ans marche avec difficulté. Sa maladie se caractérise par une faiblesse musculaire et une sensibilité dans les pieds et les mains qui va en diminuant. Pour Franck, face au handicap, « il n’est pas question de se recroqueviller. Il faut se servir de la maladie comme d’une force, la vie continue. C’est un moteur pour accomplir des choses que tout le monde fait, et même parfois plus que pour un enfant de l’âge de Léo. »   

 

Ensemble ils ont participé pour la deuxième fois au Triathlon d’Enghien-Val d’Oise.  Un véritable défi physique pour le papa et son fils, qui ne fait que renforcer le lien qui les unit. Lors de l’épreuve, Franck nage en tirant sur le bateau gonflable dans lequel Léo est installé, puis pédale sur un vélo attelé à une petite remorque et enfin court en poussant le fauteuil.  Un exploit pour ce papa courage qui veut accroître la visibilité sur son association.

 

« L’objectif est de faire parler de nous, de montrer que même avec un handicap, on peut faire des choses. On veut aussi montrer à Léo que tout ce qu’on fait ensemble, il pourra le continuer plus tard ».

 

Fort de son expérience et de l’incroyable énergie qu’il déploie avec sa femme Stéphanie pour offrir à son fils la vie la plus normale possible, Franck Véron souhaite aussi aider d’autres familles dans la même situation.

 Léo coureur sur roulettes
 Léo coureur sur roulettes
 Léo coureur sur roulettes
 Léo coureur sur roulettes
 Léo coureur sur roulettes
randomness