-A A +A

Rentrée scolaire : tous les atouts pour réussir

Rentrée scolaire

Les jeunes Enghiennois ont fait leur rentrée dans des locaux soigneusement aménagés par la Ville. Ils découvrent peu à peu les tableaux numériques et tous les atouts mis à leur disposition pour réussir cette étape de la vie de la plus belle manière. Enghien-les-Bains s’impose comme une ville pilote dans ces nouveaux usages numériques.

Un partenariat intelligent avec la communauté éducative qui permet d’acquérir expérience et recul.

Avant chaque été, les services techniques de la Ville savent la lourde tâche qui les attend : profiter de la trêve estivale pour donner aux établissements scolaires dont la Ville a la charge, le plus beau visage. Ainsi, à l’école maternelle Riet, les surfaces de sol de la cour haute ont été rénovées, notamment la couche d’amortissement. Les revêtements de sol en PVC de trois classes ont été changés. À l’école maternelle des Cygnes, le sol de la cour a été rénové, le jeu du petit train a été repositionné et remplacé, tous les murs du centre de loisir à l’étage ont été repeints. À l’école Ormesson 1 et 2, les peintures des cages d’escalier ont été refaites. Enfin le mobilier du restaurant scolaire a été totalement remplacé. 45 tables et 164 chaises bicolores aux couleurs gaies : rose, vert et orange viennent ainsi égayer l’espace de restauration. Ce mobilier spécialisé pour la restauration scolaire est en bois (hêtre massif) et allie à la fois confort, élégance et robustesse. De nouveaux plateaux, des jolies assiettes jaunes, vertes, bleues, orange et rose et de nouveaux verres de toutes les couleurs agrémenteront les repas des enfants. Dans cette ambiance chaleureuse et colorée, les enfants apprécieront d’autant plus les plats sains et équilibrés, concoctés par la Cuisine évolutive, prestataire de restauration depuis deux ans, choisi pour ses produits frais, savoureux et bio pour la plupart. Par ailleurs, les agents de restauration et d’entretien ont eux aussi un nouvel uniforme coloré aux tons pastels, alliant confort et sécurité grâce aux sabots de sécurité aux pieds.

Le travail des ATSEM

Profitant de l'absence des enfants pendant l’été, sauf durant les accueils de loisirs, les agents de restauration et d’entretien et les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) ont fait un "grand nettoyage d'été", dans les différentes écoles. Ce travail fastidieux et en profondeur effectué dans les restaurants, les classes, les espaces de vie, les couloirs… avant la rentrée scolaire permet d’accueillir les enfants dans les meilleures conditions, afin de débuter une nouvelle année studieuse. « Du matériel pédagogique, au sol, au mur, à la literie, au linge, en passant même par les murs, nous nettoyons vraiment tout, désinfectons, lessivons… », explique  l’une d’entre elles.
Tout au long de l'année, l’ATSEM accompagne l’enseignant au quotidien. Le métier est au centre de l’éveil de l’enfant en maternelle. Son rôle consiste à accueillir les enfants, participer aux activités organisées pendant la journée, veiller à leur hygiène. De ce fait, l'ATSEM contribue à la préparation et la mise en état de propreté des locaux et du matériel servant directement aux enfants. Ils participent pleinement à la communauté éducative : l’enseignant est responsable de l’éducation et de l’apprentissage, l'ATSEM l’assiste dans son rôle éducatif et les soins à apporter aux enfants. Le métier a fortement évolué ces dernières années. Au sein des écoles maternelles, la place des agents territoriaux spécialisés est aujourd’hui primordiale. Il ne s’agit pas que d’un métier féminin, l’équipe enghiennoise compte un homme : Jean-Marc, depuis trois ans à l’école Raoul-Riet. Depuis quelques mois, ils portent une tenue colorée pastel, afin d’être identifiés par les parents et rassurer les enfants. « Ce qui nous plait le plus c’est évidemment le contact avec les enfants, les voir grandir et s’épanouir. On exerce un métier joyeux, nous avons de bonnes relations avec les maitresses et les parents », confient Jean-Marc et ses collègues. La Ville compte huit ATSEM à l’école maternelle Riet et cinq à l’école des Cygnes, sept agents de restauration et d’entretien à Ormesson, quatre à Raoul-Riet et trois au Cygnes, et enfin un gardien à Ormesson et une assistante sanitaire.

Educ’Lab : le numérique au service de l’éducatif

Comment devenir le citoyen de demain dans un monde où tout est soumis au flux des informations ? C’est l’interrogation portée par la direction de l’action éducative d’Enghien qui s’est fixé le projet d’un éduc’lab et de participer pleinement à l’effort de financement d’un véritable espace numérique de travail, c’est-à-dire un espace virtuel comprenant les services en ligne destinés à l’ensemble de la communauté éducative, parents compris. Derrière cet intitulé, la volonté de transmettre à un public (petite enfance, enfance et jeunesse) qui évolue dans une société irriguée par le numérique et donner à chacun les clés pour réussir dans sa vie personnelle et professionnelle. Il s’agit de faciliter l’accès au savoir en rendant les contenus éducatifs plus attrayants, de donner une autre dimension à l’éducation et d’apprendre les bons usages du numérique.
Pour illustrer cette volonté, la Ville poursuit son important effort d’investissement, débuté en 2009, en complétant les écoles de tableaux numériques. Onze tableaux ont été installés cet été pour compléter un dispositif de vingt-trois tableaux numériques au total. Ce dispositif de visualisation collective est composé d’un grand écran tactile relié à un ordinateur, d’un vidéo projecteur et d’une connexion internet. Il permet ainsi de projeter l’écran de l’ordinateur et piloter ce dernier à partir du tableau à l’aide d’un stylet ou du doigt. Seize tablettes I-PAD financées par la Ville sont aussi disposées dans chaque école pour parfaire l’environnement numérique de travail, espace collaboratif entre le parent, l’enseignant et l’enfant. Le groupe scolaire Ormesson dispose ainsi de 100 % d’équipements. Des tableaux numériques seront aussi installés dans chaque école maternelle à titre expérimental. Dans un moment où la Ville, malgré son insistance, ne peut que déplorer la décision de l’Education nationale imposant des classes maternelles relativement chargées à Raoul-Riet et aux Cygnes, les tableaux numériques installés en maternelles permettront d’enseigner de façon différente.

Jardin d'éveil numérique

Les tout-petits expérimentent aussi depuis quelques temps déjà un Jardin d’éveil numérique, mis en place par la direction de l’action éducative avec l’association Mixage Fou, dans les différentes structures de la petite enfance... L’atelier d’éveil numérique pour les enfants âgés d’un jour à 3 ans permet aux plus jeunes aux plus jeunes des expériences simples mettant en œuvre la psychomotricité globale et fine, de développer la confiance en soi, l’attention et la concentration, d’éveiller la curiosité de l’enfant et enfin de stimuler et de mettre en éveil les sens. Au delà de ses effets sur la réussite scolaire, c’est aussi une école de la responsabilité numérique qui est ainsi esquissée par la Ville.

 

Cantine scolaire
Entrée d'un repas de la cantine
Agent de la restauration et de l'entretien
Salle de classe équipée d'un tableau numérique
Eveil
Contact: